• Mais que lui est-il donc arrivé ?

    Mais que lui est-il donc arrivé ?

    Mais que lui est-il donc arrivé ?

     

    Lulu parvient au terme de son habituelle sortie avec les élèves, dans les sous-bois de Penfoulic. Elle est tout à fait à son affaire, et elle déguste le partage de son savoir avec les têtes blondes qui boivent ses paroles, les yeux écarquillés.

    - Oh, Lulu, regarde ce petit arbre ! Il est drôle, tout tordu; on dirait qu'il a choisi une direction quand il était jeune, et qu'il a ensuite changé d'avis !

    - Mais non, Kevin, tu sais bien que les plantes ne font pas, tout de même, ce qu'elles veulent ... Je vais vous raconter ce que m'en ont dit les champignons, un soir où je m'étais assoupie sur le sol, envoûtée par l'odeur suave de l'humus ...

    Vous connaissez, sans doute, la Belle, oui la Belle au Bois dormant, vous savez bien ? Ou plutôt vous pensez la connaître ...

    Un matin - elle était déjà ensorcelée depuis longtemps - elle se leva, en cachette, ayant décidé d'aller se dégourdir les jambes. Elle commençait en effet à s'éveiller de temps à autre, et alors ... elle s'ennuyait, s'ennuyait ! Elle se fatigua bien vite car elle n'était plus habituée à l'exercice, même très léger. Elle avait aussi pris beaucoup de poids à ne rien faire de ses journées. Bien essoufflée, elle trouva alors ce petit cyprès, et appuya son dos contre le tronc. Elle repartit à dormir, pour encore plusieurs dizaines d'années.

    Sous le poids de cette belle décidément bien grasse, le bois ne résista plus et finit par se ployer, se déformer, formant une assise dans laquelle elle se sentait très à l'aise, comme sur une selle de cheval.

    Mais l'histoire ne pouvait pas s'arrêter là. Le Prince (ne l'oublions pas, celui-là !) arriva (enfin !). Il la réveilla. Comment ? comme il put, cela ne nous regarde pas voyons. Elle lui expliqua tout ce qui s'était passé, et puis alors ils s'en allèrent, et puis ils se marièrent et pis ils eurent beaucoup d'enfants, et toute cette sorte de choses. Et nananère.

    Mais Lulu explique, ne voulant laisser les enfants dans cet état : "Vous avez vu ? Après le départ de la Belle, Dame Nature a repris ses droits : De façon naturelle, les arbres poussent verticalement, pour chercher le soleil, voyons.

    Bon, en route vers l'école."

    Loïc

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Novembre à 19:47

    Ecroulée de rire je viens de passer un bon moment, merci Loïc. Je ne regarderai plus les arbres tordus qu'en pensant au cul alourdi d'une belle endormie. j'ai adoré ton "comment? Comme il put, cela ne vous regarde pas" wink2

    2
    Vendredi 10 Novembre à 06:52

    C'est une version de la belle au bois dormant que je ne connaissais pas, mais elle est parfaite pour expliquer la forme de cet arbre

    Amicalement

    Claude

      • Vendredi 10 Novembre à 09:18

        C'est la version "déjantée" !

    3
    Vendredi 10 Novembre à 09:22

    Un cou(p) tordu ?

      • Vendredi 10 Novembre à 10:37

        Ben oui ! il serait temps de tordre le cou aux contes de fée, non ?

        Loïc

    4
    Vendredi 10 Novembre à 10:27

    Bonjour Loïc, une nouvelle version épatante de la Belle au bois dormant ! Et si ... c'était vrai ? Bises amicales.

      • Vendredi 10 Novembre à 10:37

        Si on y croit, c'est vrai !

        Loïc

    5
    Vendredi 10 Novembre à 11:41

    Une belle histoire en cette fin de semaine lol
    Bon weekend
    Daniel

    6
    Samedi 11 Novembre à 09:15

    je change le lien chez moi car j'aime te lire et que nous sommes désormais voisins

      • Samedi 11 Novembre à 09:32

        Oui, je suis à 3/4 d'heure de chez toi ! (entre Quimper et Bénodet)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :