• 20.000 m2 !

    20.000 m2 !
    Un vieux chêne, au milieu des mélèzes.
    - "Eh bien, nous avons heureusement fait le déplacement ! C'est ça son truc, à cette crapule ? Tu parles d'un cadeau !
    - Oui, chéri. mais pourquoi, "crapule" ? Il est très beau, ce chêne, non ?
    - Espèce d'idiote ! Beau ou pas beau, la belle affaire ! Qu'est-ce qu'on peut en faire, dis-moi ? Viens donc ici avec un gros camion, quand tous ces mélèzes ne seront plus que des grumes à enlever, allongées au sol : Comment feras-tu, avec cette verrue qui nous bouffe tout le terrain ?
    - Bouffer tout le terrain ? mais nous avons hérité d'un "grand terrain boisé", de 20.000 m2 ... 20.000 m2, bon sang ! Ce n'est pas pour quelques mélèzes en moins ... Et ce chêne, il est facile de le contourner, non ? J'ai même une idée, tiens : On dégage bien autour du chêne, que nous n'allons pas abattre (Ouf, soupire très fort le vieil arbre). Nous utiliserons les troncs des mélèzes pour construire des cabanes. Tu me suis ? Ensuite ... Tiens, monte sur la dernière grosse branche, là. Ecoute bien. Tu l'entends, le chant des oiseaux ? Nous avons une excellente acoustique, un poste de choix ! Je déplacerai ici mes cours d'accordéon.
    Autour du chêne, des Kabanarépées, où chaque élève pourra travailler ses morceaux sans déranger, dans la solitude et le calme, en toute concentration. Au moment du collectage des exercices, réunion générale dans la cabane-maîtresse, entre les branches, chacun fera apprécier ses progrès, ce sera divin ! Qu'en penses-tu, chéri ?
    - Superbe, génial ! et si ça marche, on augmente le nombre d'élèves, on abat encore des mélèzes encore, encore et encore, et on construit un immense parking, un camping, sans oublier la piscine ...

    -Hé, mais tu délires, là, ou quoi ?

    - Pas d'inquiétude, chérie : Je plaisante ! et pourquoi pas des food-trucks à malbouffe, tant qu'à y faire ? Allons-y donc !"
    Tous deux éclatent de rire : "Allez, faites entrer les pianos à bretelles !"
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Novembre à 15:14

    hez moi ils coupent tous les grands et beaux platanes de la ville, ça doit être la dedans que le maire taille tous les pipeaux qu'il nous raconte!

    2
    Jeudi 23 Novembre à 16:52
    LADDY MARIANNE

    une charmante histoire !!
    ne pas tout couper ! ça met tellement longtemps à pousser-
    on en a besoin ! 
    bonne fin de journée- amitiés-

    3
    Vendredi 24 Novembre à 06:36

    Détruire pour reconstruire, mais est ce que ce sera mieux? On peut se poser la question, si chêne et mélèzes cohabitaient c'est qu'ils avaient trouvé leur équilibre

    Amicalement

    Claude

    4
    Vendredi 24 Novembre à 07:57

    Ça dézingue sec en ce moment...

    5
    Vendredi 24 Novembre à 08:46

    ça s'entend de partout, ici ! on ne sait plus où donner de la tête. Non, pas la tête !

    6
    Vendredi 24 Novembre à 13:38

    OUF ! Il a eu chaud le vieux chêne !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :