• Un corps de rêve

    Un corps de rêve

    Un corps de rêve.

    Le boucher-charcutier, hachoir en main, s'égosillait :

    « Mais, ma pôv dame, je vais devoir faire les gros yeux, encore une fois ! Bon, je sais, c'est tellement bon, le boudin blanc … Oui, c'est trop délicieux, en voilà un cri du cœur. Merci bien, pour le compliment, mais je suis tout de même contraint de mettre les pieds dans le plat.

    Et puis, arrêtez, au moins pendant que je vous parle, de vous servir seule, de goûter à tout, et de goinfrer. Et vous repartirez, comme d'habitude, sans rien acheter : ça suffit !

    Si Mme la charcutière arrive, vous allez tomber sur un os, c'est moi qui vous le dis ... »

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Décembre à 12:30

    Faut que ça saigne disait Vian !

    2
    Dimanche 2 Décembre à 14:07

    ah, les hommes et leurs faiblesses ... sachons en tant que femmes nous en accommoder ...

    amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :