• Tiens, v'là Jonas !

    "... Oh mais ... Que lui arrive t-il ? On dirait qu'il ne sait plus où il va. Il est attiré par la baleine, il ne l'a pas vue ! Oh ! Le malheureux ..."

    Tous (et toutes) les chercheurs du CNRS sont sur le pont. Certains sont totalement affolés, courent dans tous les sens, semblant chercher un objet magique, mais quoi, et pour que faire ...

    "Jonas, Jonas, derrière toi, attention, rapproche-toi ! Jonas !" Mais c'est déjà trop tard : Jonas a disparu. On ne le voit plus à la surface de l'eau. La baleine paraît étonnée, surprise. Elle sent, derrière ses fanons, quelque chose qui s'agite jusque presque lui faire mal. La chose se déplace vers le fond de la gorge de la bête, ce qui provoque un haut-le-coeur gigantesque.

    Un des marins n'a trouvé rien d'autre à faire que de tout saisir avec son portable : Par ici le beau scoop à vendre à CNN ! Ses collègues l'invectivent, choqués.

    Lui se retourne et leur crie : "Et vous, regardez donc ! vous feriez mieux de vous occuper de lui !" En effet, un autre haut-le-coeur, encore plus violent, et la tête de Jonas réapparaît. Il est blanc de peur, puis rouge écarlate, pour avoir retenu si longtemps sa respiration ... Le voici dehors, la baleine s'éloigne, sa queue brasse l'eau et l'air, comme pour dire au revoir.

    Epilogue. Jonas a déclaré aux journalistes, pour effacer sa honte, que tout cela n'était qu'une farce. Il connaît très bien l'animal, et l'a dressé durant des mois, et ils sont à présent les meilleurs amis du monde. Alors parfois, en début de campagne, ils s'amusent tous les deux à faire peur, rigolards et facétieux, les bougres.

    Les journalistes n'ont pas aimé, les marins non plus.

    Loïc

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Mars 2019 à 17:57

    surprenant, c'est le moins qu'on puisse dire ! 

    amitié .

    2
    Mercredi 20 Mars 2019 à 08:06

    La presse n'apprécie pas qu'on se joue d'elle mais elle adore se jouer des autres

    3
    Mercredi 20 Mars 2019 à 08:42

    Je n'ajouterai rien, si c'est une farce, elle est déplorable. :(

      • Mercredi 20 Mars 2019 à 08:56

        Mais non, ce n'est pas une blague : la fin de l'histoire, c'est moi qui l'ai inventée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :