• On ne manque pas de bras

    Une histoire de bras.
    Le char à bancs brinquebalait, les deux enfants s'époumonaient 
    en chantant la carmagnole comme les gros bras le leur avait ordonné. 
    Les bras de la carriole ployaient sous l'effort, 
    tandis que le patron suivait, bras croisés. 
    À quelques pas derrière, les apprentis, un peu plus aguerris, 
    braillaient, bras-dessus bras-dessous, des paillardes 
    épouvantables qui laissaient le recteur les bras ballants. 
    L'un d'entre eux, un gauchiste levant le bras droit, 
    fit à l'homme d'église un bras d'honneur. 
    Les bras m'en tombèrent. 
    Je me retrouvai tout à coup à terre, 
    dans la poussière et les bras en croix.
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Octobre à 08:06

    Pas si simple de placer tous ces bras, Shiva était avec toi ma parole !
    Bras...vo!

      • Mardi 15 Octobre à 08:21

        Bien, ce commentaire, viens, je t'embrasse !

    2
    Mardi 15 Octobre à 08:48

    Faut en causer à Braracourcix !

    3
    Mardi 15 Octobre à 12:16

    tu t'y connais en histoire de bras ... jamais je n'oserais "le bras de fer" avec toi!

    bravo l'ami .

    4
    Jeudi 24 Octobre à 12:26

    Les bras m'en sont tombés aussi... :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :