• "Moi, je construis des marionnettes ..." (Christophe, 1965)

    Moi, je te construis, brave matamore,
    Fier et vainqueur.
    J'ai toujours raison et si j'ai tort je te fais taire
    Car c'est moi qui te tue, toujours gagnant.
    Moi, je construis mon avenir,
    Pas celui d'un matamore :
    Plus modeste, libre de mon temps,
    Sans entrave.
    Moi, je construis mes lubies,
    Mes rêves, mes espoirs.
    Je déconstruis mes déceptions
    Avec les dents, rageusement,
    Et ça fait mal.

    Clown triste

    Moi, je construis, patiemment,
    Mes relations, me retenant,
    Restant prudent,
    Chat échaudé craint l'eau froide; ça y est,
    Moi j'ai terminé MA marionnette,
    Ne manque plus que le clown blanc,
    Moi, je me suis construit mon clown triste,
    Heureux.
    Loïc
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Avril à 15:53

    Joli, les déceptions, il faut les oublier. On dit que tous les clowns sont tristes, c'est sans doute pour cela qu'ils font les clowns, pour oublier...

      • Dimanche 15 Avril à 08:24

        "S'empresser de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer ..."

    2
    Samedi 14 Avril à 19:46
    DDD59

    Très joli poème qui me parle beaucoup.

    Bisous et merci pour tes petits passages dans mon univers.

    Domi.

      • Dimanche 15 Avril à 08:27

        En effet, si ce texte parle beaucoup à de nombreuses personnes, je serai bien satisfait !

        Loïc

    3
    Dimanche 15 Avril à 06:21

    Moi je construit ma vie, tout simplement.

    Passe une belle journée

    Amicalement

    Claude

      • Dimanche 15 Avril à 08:34

        Si c'était si simple ...

    4
    Dimanche 15 Avril à 07:26

    Je me souviens de cette chanson, et j'aime ton poème à toi.

    Un clown triste heureux, c'est bien. On ne peut jamais savoir ce qu'il y a derrière le maquillage ou le masque de celui qui le porte.

    Sois heureux, Loïc. Carpe diem.

    5
    Dimanche 15 Avril à 08:25

    Le moment où quelqu'un est "déguisé" en clown triste est-il alors salvateur, la cocotte-minute va-t'elle enfin siffler ?

    6
    Dimanche 15 Avril à 13:33

    Et qui t'ensecrète alors ?

      • Dimanche 15 Avril à 14:27

        Qui m'ensecrète ? Un être (ils sont foison) malfaisant, ou charmant, ce qui revient au même.

        je saurai en tous cas me désecréter !

        j'ai appris ces deux mots lors de ma visite.

    7
    Lundi 16 Avril à 23:27

    "Je déconstruis mes déceptions"... On ne peut pas mieux faire pour avancer. Il faut bien déconstruire quelque chose pour avoir la place de construire autre chose (de mieux, si possible). Les déceptions nous accompagnent et nous rappellent qu'on ne peut pas créer le monde à notre façon. Les déconstruire me paraît plus judicieux, plutôt que de les oublier. 

    Joli.

    Fabrice

      • Mardi 17 Avril à 08:33

        C'est plus judicieux, oui, parce que c'est volontaire et donc bien conscient.

        Merci, Fabrice

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :