• Me revoilou

    Coucou, me revoilou ...

    Cette formule résonne pour moi comme la benne du camion de chantier métallique, toute rouillée, qui grince et gémit sous le poids des pierres de la nouvelle maison des associations, près de chez moi, qui ouvrira ses portes à la fin de ce mois.

    Changements. Des tas, des tonnes. Comme des avalanches d'énormes pierres, comme celles de l'enrochement de la côte fragile de Fouesnant.

    La promenade que nous y avons faite, il y a deux mois, fut la dernière. Les gravillons crissaient sous les roues du fauteuil, et cela nous faisait encore rire. Et aussi quand elle déclara, suivant du doigt la grande ligne courbe de l'horizon : "Mais enfin, comment ces andouilles d'avant Galilée ont-ils pu continuer à affirmer que la Terre est plate ?"

    Mais c'est ici la dernière fois que j'évoque cette période. "Allons de l'avant" ... Comme on peut, comme on doit. comme on se le doit, à soi et aux autres.

    Je ne m'épancherai plus, nous ne sommes pas ici au rayon du pathos ou du sado-masochisme.

    A bientôt.

    Me revoilou

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Octobre à 12:18

    Et comme tu lui dois à elle.

    Bon retour Loïc, ça fait plaisir de te retrouver sur ton blog. La maison des associations, c'est pas mal, ça, pourras-tu y aller et profiter d'activités sympas?

      • Loïc Roussain
        Mardi 1er Octobre à 12:54
        Oui, je pourrai ! Quand j'ai visité la petite maison que ''ai louée je me demandais ce qu'était ce chantier : Tout bon ! Je suis très associés, et à Quimper il y en a beaucoup. Oui, je suis à Quimper maintenant, à au moins 15 km de la mer...
    2
    Mardi 1er Octobre à 17:46

    c'est beau la mer, habiter pas loin d'elle c'est aussi se sentir proche des gens qu'on aime, c'est se dire qu'à l'horizon tout là-bas, même si on ne la voit pas, coule la vie ...

    bon retour

    amitié .

    3
    Loïc Roussain
    Mardi 1er Octobre à 17:49
    Merci Claude
    4
    Mercredi 2 Octobre à 12:42

    Tu avais le droit d'être triste, mais tu as raison, il faut aussi continuer à vivre, à rêver aussi.

    Bon retour, Loïc.

    Passe une douce journée. (J'ai adoré Quimper... je sais que j'y retournerai un jour.)

    5
    Vendredi 4 Octobre à 09:28

    Ravi de te revoir

    6
    Vendredi 4 Octobre à 18:22

    l'enrochement, ce truc inévitable avant que l'océan nous submerge. Mais c'est juste reculer un peu.

    Salut Lorientais

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :