• Maternité

    Toi, ma mère enivrée d'amour et enlivrée de tes songes, éblouis moi.Tu sais mieux que quiconque le reflet mauve des forêts.  Une extase se lit sur ton visage mais demain à qui dirai-je que les oiseaux meurent en exil, que je sème des graines, plein d'espoir ? j'ai échoué dans mon parcours, alors voici ma lettre d'adieu, le dernier rendez-vous, fuite et fin, la craie dans l'encrier. Le souffleur de rêve, un jour, demain, te mènera dans une ballade pour une boussole dans le capharnaüm des grandes ondes. Les nuits de lune pleine, les lions vont boire quelque part.

    Mère et enfant. Picasso

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Mars à 11:57

    C'est beau, très doux ce que tu écris Loïc. Plein de couleurs et de lumière.

      • Dimanche 15 Mars à 12:22

        Ce que tu écris là est très profond pour moi : J'ai été trop fortement, ces derniers temps, plutôt "nuit et brouillard".

    2
    Dimanche 15 Mars à 11:57

    C'est l'un de mes tableaux préférés, il m'a accompagnée dans chaque logis... il est présent aujourd'hui encore, si plein de tendresse et d'amour.

    Rassure-toi, je n'ai qu'une simple reproduction en petit format, mais ça me suffit. :)

    Pourquoi dis-tu que tu as échoué ?

    ... je te sens si triste...

      • Dimanche 15 Mars à 12:25

        "Echoué dans mon parcours de VIE avec Annie. J'ai beau me dire que c'est faux ...

        Mais je suis en train de reprendre le dessus. Merci, Quichottine

    3
    Dimanche 15 Mars à 16:05

    on n'échoue pas pour de vrai dès qu'on s'en aperçoit ... 

    c'est pas toujours évident que d'être "humain" nous avons tous des hauts et des bas et la vie nous joue de ces sales tours ...

    courage et amitié .

    4
    Dimanche 15 Mars à 16:46
    Merci Claude pour ton empathie
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :