• Ma famille, dans un arbre !

     

    On peut accéder à mon arbre généalogique grâce à ce lien :

    http://mes-arbres.net/genealogie/loic-roussain 
    J'ai commencé ce "travail" il y a longtemps.
    Il a été continué par mon frère, aujourd'hui disparu,
    et ensuite par ma fille.
    L'arbre connaît régulièrement des mises à jour :
    l'établissement d'une généalogie n'est jamais terminé,
    bien sûr.
    Je m'attache à présent à mieux "faire vivre" toutes ces personnes
    pour qu'elles soient bien plus que des dates de naissances et de décès ... :
    moments importants, anecdotes, curiosités ...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Octobre à 12:08

    J'y ai passé des nuits il y a quelques années, un long travail, parfois on se désespère mais dès qu'on trouve quelque chose on reprend de plus belle. J'avoue avoir un peu  abandonné ayant pu remonter jusqu'en 1610 pour la branche qui m'intéressait. Le problème est que parfois il faut se déplacer, on ne trouve pas tout sur le net, mais c'est un beau passe-temps, souvent passionnant.

    2
    Lundi 22 Octobre à 12:35

    Coucou Loïc. C'est un énorme travail qui demande beaucoup de patience. Alors bravo pour cette ténacité. Savoir d'où l'on vient fait que parfois, cela aide à savoir où l'on va. Bises alpines et bon courage pour les prochaines branches de l'arbre.

    3
    Lundi 22 Octobre à 17:09

    une entreprise d'envergure ... 

    amitié .

    4
    Lundi 22 Octobre à 18:27

    un gros travail, en effet, de limier et de piété, et des rencontres aussi ; et l'émotion d'identifier les personnages sur une photo de mariage (quel document, la photo de mariage !), de trouver une lettre, le récit d'une anecdote, tous ces documents tangibles qui prouvent la réalité d'une vie, qui est bien plus que des dates administratives

    5
    Lundi 22 Octobre à 20:52

    Un travail de fond au coeur des racines. Courageux je trouve.

    6
    Mardi 23 Octobre à 08:58

    Il y a certaines généalogies qui sont impossible à faire, il suffit que l'un des parents soit inconnu et c'est la rupture

    Amicalement

    Claude

    7
    Jeudi 25 Octobre à 09:25

    Notre fille travaille depuis des années à l'arbre généalogique de la famille. C'est passionnant, cela donne même le vertige, et une fois que l'on a commencé, on ne peut plus s'arrêter, sauf si on arrive à une impasse faute de renseignements.

    Amitiés

    8
    Jeudi 25 Octobre à 10:36

    Bon courage à ta fille ! et surtout beaucoup de patience, et cela devient une passion : on ne peut plus s'arrêter, c'est comme les cacahuètes !

    9
    Vendredi 2 Novembre à 11:13

    Un travail passionnant pour ceux qui le pratiquent.

    Ma famille est trop dispersée, je ne m'y risquerais pas.

    Passe une douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :