• HAÏKUS


    La tondeuse passe
    les plus belles fleurs doivent survivre
    pleure la primevère.


    Seul sur le pont inondé
    envoûté
    que j'aime ton crachin.


    Ceux-ci inspirés
    dont les regards m'impressionnent
    écrivent en eux-mêmes.


    Le tableau pleure
    sur mes doux souvenirs enfuis
    saura-t'il les redire ?

    Loïc
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Avril à 05:39
    La tondeuse est sans pitié, il ni y a pas que le tableau qui pleure, même le ciel verse sa larme
    Amicalement
    Claude
    2
    Samedi 1er Avril à 07:39
    Très justes tes Haïkus.
    3
    Samedi 1er Avril à 10:22
    Ah côté tondeuse mieux vaut ne pas être gauche, madame va râler !
    4
    Samedi 1er Avril à 10:42
    Madame va râler ? ça ne risque pas : C'est elle qui tond, et c'est elle qui contourne chaque primevère ...
    Et moi ? je manie le fouet.
    LOIC
    5
    Samedi 1er Avril à 10:55
    Bonjour Loïc. Infinie poésie, merci ! Bises.
    6
    Samedi 1er Avril à 13:27
    pauvres fleurettes après le passage de la tornade de tondeuse !!
    quel malheur-- elles sont sans défense-
    on va créer un comité de défense !! lol
    bon week-end- amitiés-
    7
    Anonyme
    Mardi 4 Avril à 15:05
    Alors les haïkus, c'est pas mon truc du tout mais je trouve néanmoins beaucoup de poésie à tes lignes.
    8
    Mardi 4 Avril à 17:14
    Pour Anne : Toutes mes excuses, j'ai supprimé ton commentaire par inadvertance ! Tu disais que ton haïku préféré est celui de la primèvère : Pour moi aussi !
    LOIC
    9
    ABC
    Jeudi 6 Avril à 14:16
    D'une primevère à l'autre
    un regain après la tonte -
    clin d'œil malicieux


    10
    Jeudi 6 Avril à 15:03
    Merci ABC, c'est délicieux !
    LOIC
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :