• Descartes, où es-tu ?



    Une église, ou une chapelle, tout près du fond du port de Concarneau, à l'extrémité de la Ville-Close.
    C'est le genre de lieu que l'on pensait connaître, où l'on passe machinalement, en détournant à peine la tête, tant on est en terre familière...
    Et puis : quoi ? Une horloge, sur une église ? Incongru, un peu seulement au premier abord. Les cloches, d'habitude, suffisent ! Mais, à l'entrée de la ville close, le fameux cadran solaire et sa devise « Tempus fugit velut umbra », ça devrait suffire, non ?
    Et alors, on regarde mieux : non, je ne vois pas à l'envers ! Je prends une photo, pour m'assurer que je n'ai pas la berlue : non, la vue n'est pas inversée, et de plus …  je n'ai rien bu ! Les chiffres de cette horloge, vous avez vu ? Essayez donc un peu de me dire à quelle heure je suis passé devant ! Mais surtout, ne tentez pas de m'expliquer quoi que ce soit, et laissons la magie s'installer…
    Ou alors, si vous avez des éclaircissements à me fournir, je suis preneur, merci !
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Novembre 2011 à 23:24
    Parce qu'il y a des aiguilles sur ce cadran ? Au 1er abord, je n'ai vu que le cadran et j'ai pensé à une déco, pas à un cadran ...
    L'heure importe peu... pourvu que tu y sois passé !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :