• Blanc et noir

    L'hymne breton : "Bro goz va zadou" (Vieux pays de nos pères)

    La Bretagne partage son hymne avec la Cornouailles (Bro Goth Agan Tasow) et le Pays de Galles (Hen Wlad Fy Nhadau). Les textes sont sensiblement les mêmes, en langues bretonne, cornique et galloise.

    Almanito est Corse, je suis Breton. Ceci crée des accointances, des points de vue souvent assez proches (entre autres : Nous sommes aussi Français !). Elle m'a fait hier un beau présent : l'hymne corse. Nous avons remarqué un point commun entre les deux drapeaux : Le drapeau corse est noir et blanc, le drapeau breton est blanc et noir ("gwen ha du")...

    Créé en 1925 par le militant breton Morvan Marchal, le Gwenn ha du s'affiche désormais comme le symbole incontesté de la Bretagne.

     Neuf bandes alternativement noires et blanches, accompagnées d'un semis d'hermines, neuf pays, neuf évêchés : tel est le Gwenn ha du, le drapeau de la Bretagne. Le noir pour les pays gallo : Rennais, Nantais, Dolois, Malouin, Penthièvre; le blanc pour les pays bretonnants : Léon, Trégor, Cornouaille, Vannetais. Un drapeau synonyme de diversité et d'unité.
     

    Un symbole récent

    Il s'agit cependant d'un symbole récent, né en 1925 sous le crayon de Morvan Marchal. Il est fortement inspiré des armes de la ville de Rennes qui comporte des bandes blanches et noires verticales accompagnées d'un semis d'hermines. L'hermine est un motif que l'on retrouve sur le drapeau du duché de Bretagne dès 1318.

    • Morvan Marchal a imaginé sur cette base un emblème moderne pour la Bretagne.Cette démarche a suscité de nombreuses réactions. Le Gwenn ha du est contesté dès son apparition au sein-même des défenseurs d'une identité bretonne.

    Il aura fallu plus de 50 ans pour que ce drapeau s'impose définitivement et soit débarrassé de toute connotation politique et séparatiste.

     Symboles bretons :
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Novembre à 13:34

    Somptueux Loïc, quelle variété dans les paysages. Ta Bretagne est sauvage et belle et le restera sans doute plus longtemps que la Corse, soumise aux pressions immobilières mafieuses avec l'acquiescement du gouvernement. Mais ne parlons pas de choses tristes, ton kénavo m'a bien amusée à la fin...Nous, on n'oserait pas wink2

      • Vendredi 17 Novembre à 14:43

        Mmmmm, pas convaincu. Un Corse, ne pas oser ? Mmmmmm ........

    2
    Vendredi 17 Novembre à 14:16
    LADDY MARIANNE

    ta région comme toutes les régions a besoin d'être soutenue- préservée-- entretenue-
    à nous de faire bouger les institutions-
    amitiés-

    3
    Vendredi 17 Novembre à 14:19

    Faire bouger, oui, oui, mais de quelle façon ? ...

    4
    Vendredi 17 Novembre à 17:42

    dommage, la vidéo a été désactivée

      • Vendredi 17 Novembre à 18:05

        On peut réussir à l'ouvrir grâce au lien vers youtube.

    5
    Samedi 18 Novembre à 08:40

    Je ne connaissais pas l'histoire de ce drapeau.

    6
    Samedi 18 Novembre à 08:47

    Contrairement à ce qui est affirmé dans le texte de l'article, ce drapeau est encore sujet à des critiques, en tant que rappel sulfureux des "identitarismes" de certains autonomistes ou indépendantistes.

    7
    Dimanche 19 Novembre à 10:24

    Merci pour cet éclairage culturel

    8
    Dimanche 19 Novembre à 22:42
    DDD59

    Je me suis régalée en visionnant la vidéo. La Bretagne a vraiment tout pour plaire.

    Merci pour le partage.

    Bisous.

    Domi.

    9
    Jeudi 23 Novembre à 19:16

    un hymne bien beau à entendre et merci pour ces explications fort intéressantes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :