• « BLANC »


    À l'atelier des mots du mercredi : 
    ALEPH : « Sphère magique qui ouvre des visions dans le passé et/ou le futur. On « voit l’infiniment petit, l’infini grand, qui s’entremêlent. On est placé dans le futur, pour pouvoir dire « je vis … » (du verbe ‘voir').

             ALEPH n°1 : 


    « BLANC »

    Je vis une grande salle nue, blanche ;

    Je vis des marins-infirmiers, vêtus de blanc ;

    Je vis une petite chambre, semi-éclairée ;

    Je ne vis pas les autres, autour ;

    Je vis un grand linceul, je vis son visage,

    Blanc. 
    Je vis alors du blanc, de toutes parts, sur ses joues surtout ;

    Je vis un linceul, je vis un lange blanc,

    Je vis un homme, blanc livide, pur.

    Et je me vis aussi et l’enlaçant,

    Je me vis tout blanc, tout enroulé de blanc.

    Loïc
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 07:09
    Je croyais que les cauchemars étaient noirs mais le tien est en blanc. J'ai aimé. le Blanc est aussi le thème de mon dernier article et il est un peu cauchemardesque aussi
    2
    Lundi 26 Janvier 2015 à 00:25
    pauvre homme il a succombé et déjà il est recouvert du drap blanc signe de pureté
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :