• Au musée du bord de mer, à Bénodet

     

     

    Ecoutez-moi ça, qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre … :

    « Mais comment je fais pour tenir, comment je fais pour tenir… ?

    - Et comment fais-tu pour ne pas te tenir ta langue, moussaillon ? Essaie un peu de te redresser quand tes pieds remontent, et tu comprendras vite, les quatre fers en l'air ! L'habitude, mon gars, l'habitude ! Quand on a passé plus de temps sur les vagues que sur le plancher des vaches, on fait corps, qu'on le veuille ou non, avec le bateau… Et on est bien content, finalement, que ça se passe comme ça, car c'est un peu comme la vie : Un coup en avant, un coup en arrière, un bon coup de collier et tu remontes, pas le choix. Un coup à droite, un coup à gauche, apprendre à obéir aux vents ; un bon capitaine est un marin qui sait prévoir les tempêtes, et qui saura affronter celles de la vie. Sinon, c'est ton trou dans l'eau ...

    Pas de bastingage ici, petit, regarde : les mains dans les poches ! »

    Loïc

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Octobre à 12:09

    Excellent !

    Moi, je serais déjà par terre. :)

    2
    Mercredi 17 Octobre à 12:42

    Moi aussi: par terre, déjà rien qu'en regardant un bateau à quai je suis malade !

      • Mercredi 17 Octobre à 13:49

        Une îlienne ? Il est vrai qu'il y a encore des marins qui ne savent pas nager !

    3
    Mercredi 17 Octobre à 13:45

    mais pour tenir sa barque il faut savoir où l'on veut aller ... 

    tient la barre moussaillon !

    amitié .

    4
    Mercredi 17 Octobre à 14:00

    "Pour décider où on veut aller, il faut savoir d'où l'on vient !"

    Proverbe arabe

    5
    Mercredi 17 Octobre à 14:36

    Et dire que j'ai le mal de mer. Rien à faire, c'est plus fort que moi. La dernière fois, j'ai failli vomir par-dessus bord. C'était à la pêche au gros au Cap-Vert. :-)) Bises alpines.

      • Jeudi 18 Octobre à 08:35

        Les pêcheurs (qui ne donnent pas souvent dans la dentelle) disent aux néophytes : "Si t'as peur d'être malade en mer, mange des bananes, ça a le même goût dans les deux sens".

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :