• Au fond de ma poche

    Au fond de ma poche

     

     

    • Dis-moi, mon chéri, tu veux bien ôter tes mains de tes poches ? Tu les déformes, elles pendouillent, ce n'est pas beau ! Et puis, il ne fait pas froid, tu sais …

    • Oui, petit, écoute ta mère ! Tiens, je vais te raconter : J'avais ton âge, j'allais, comme chaque dimanche, à la messe avec ta mamie, marchant fièrement car seul, près d'elle. Mais parfois je me mettais à sautiller, à courir … les mains dans les poches. Ce jour-là : une chute (mal réveillé ?), pas le temps de me protéger en projetant mes mains en avant, une vive douleur au bras, durant toute la messe : fracture ! Depuis je ne mets plus jamais les mains dans les poches. Depuis, je ne vais plus jamais à la messe, d'ailleurs.

    • Tu sais, papa, j'aime bien mes poches, car elles sont très profondes, très mystérieuses. Parfois mes doigts n'en atteignent pas le fond, alors j'insiste, et c'est peut-être pour cela qu'elles se déforment ! Mais ... euh ... je vais te le dire … Ce que je préfère, ce sont mes petits secrets …

    • Des petits secrets ?

    • Oui, toute la journée je les fais tourner entre mes doigts, et je devine ce qu'ils veulent me dire.

    • Explique-moi, tu veux ?

    • Eh bien, chaque fois que je fais quelque chose, ou que je pense à quelque chose, je sors un de mes secrets. Ce sont des billes, trois dans la même poche. Une rouge, une orange, et une verte. J'ai inventé ce jeu : Si je tire une rouge, je dois trouver ce qui est mal dans ce que je fais ou pense. Orange : C'est bien, ou améliorable. Et vert : Vas-y, tu as tout bon, continue ! Parfois le jeu est très difficile, quand la couleur ne correspond pas du tout ! Alors c'est le deuxième jeu : Trouver ce qui est tout de même positif dans ce que je fais ou pense quand on me dit « rouge », et trouver aussi ce que je dois corriger dans ce qui est bien, pour le rendre encore meilleur.

    • Mais … ce doit être épuisant, petit !

    • Ne t'inquiète pas, papa : Dans l'autre poche, j'ai trois billes blanches. Car je ne sais pas encore comment faire pour savoir si les billes de couleurs ont raison …

       

    Loïc, sur une proposition de l'atelier des Poudreurs d'escampette.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Décembre 2017 à 11:55

    La messe du dimanche n'est pas sans risque wink2 mais le petit bonhomme que tu fais parler se pose bien des questions, heureusement qu'il existe des boules/joker blanches.

    2
    Samedi 16 Décembre 2017 à 14:20

    Je me fou de déformer mes poches, je mets mes mains dans les poches pour les avoir bien au chaud, et puis franchement avoir les mains à ne savoir comment les occupées, on se sent un peu con non?, pas de billes dans mes poches, mais un marron d'inde et j'aime le caresser et sentir sa douceur glisser sous mes doigts, tu vois chacun son truc

    Amicalement

    Claude

      • Samedi 16 Décembre 2017 à 14:31

        Tiens tiens, le truc du marron ... Je ne connaissais pas.

    3
    Samedi 16 Décembre 2017 à 15:27

    Logique d'enfant, mais les poches c'est bien agréable aussi!

    4
    Dimanche 17 Décembre 2017 à 06:14

    Oui il parait que le marron est bénéfique pour l'organisme, il dégage une essence qui est bonne pour le corps, et en plus si tu es tactile et que tu aimes toucher des objets, c'est très agréable à toucher, je le change tous les ans par un marron de l'année, car au bout d'un an il est tout désséché et tout ridé, l'année dernière il avait même perdu sa peau, on aurait dit qu'il était cuit

    Amicalement

    Claude

    5
    Dimanche 17 Décembre 2017 à 08:46

    Très beau.

    J'aime beaucoup cette logique enfantine. Bravo !

    6
    Dimanche 17 Décembre 2017 à 10:19

    Tout un trésor !

    7
    Josette
    Dimanche 17 Décembre 2017 à 17:57

    un marron en hiver, un cailloux en été... j'aime bien caresser des doigts ce qu'il y a dans mes poches...

    dans celle du manteau à gauche le téléphone à droite les clés pour tenir compagnie aux marrons des fois qu'ils veulent téléphoner ou bien revenir à la maison

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :